13 décembre 2013

Nouveau dérapage à l'Inspection générale BPCE


Un inspecteur menacé de licenciement parce qu'il a réclamé ses droits.

  • La DRH BPCE Sa a procédé à la mise à pied d’un inspecteur et au rapatriement immédiat de son lieu de mission à l'étranger à la suite d’échanges de mails par lesquels l’inspecteur demandait des explications sur l’absence d’augmentation et se plaignait du nombre des heures supplémentaires effectuées. Il évoquait aussi le sentiment de harcèlement moral subi à l’occasion de certaines de ses missions.

  • A la suite de ce mail, le chef de mission de l'inspecteur s'est vu demander par sa hiérarchie de constituer et alimenter un « dossier RH » en vue de licencier l'inspecteur.
    • Un système brutal de pression morale a été mis en place pour faire craquer l'inspecteur et ce, jusqu'au jour de son rapatriement où il a du justifier, par des éléments privés et personnels, son absence de la salle occupée par son équipe.

Nous vous invitons à nous alimenter, de manière totalement anonyme, sur le climat au sein de l’Inspection et les sujets RH auxquels vous êtes confrontés. Pour cela, un espace vous est réservé dans ce blog.

Nous avions rencontré l'Inspecteur Général il y a environ un an, il s'était engagé à mettre en oeuvre des mesures correctives aux multiples problèmes rencontrés, nous vous avions re-interrogé  3 mois après cette rencontre et avions le sentiment que les choses avaient évoluées favorablement.

Nous avons maintenant le sentiment que la situation s'est à nouveau dégradée à vous de nous le confirmer.

15 commentaires:

  1. Vous voulez savoir le climat à l'inspection BPCE ? détestable ! insupportable !travail jusqu'à ce que mort s'en suive ! il n'y a qu'à voir les démissions qui s'enchainent. Les inspecteurs ne sont pas promus, les chefs disposent de la vie des inspecteurs, les sorties des chefs dans le Groupe sont pourries et ne correspondent pas à ce qui est vendu par l'inspection à l'embauche. C'est normal, la plupart des chefs donnent une mauvaise image de la direction : immaturité totale et aucune hauteur de vue. C'est à se demander comment certains ont pu être promus. Voilà. Ce qui est sûr, c'est que dès que le marché des recrutements repartira, on sera nombreux à partir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Les inspecteurs ne sont pas promus, ...
      C'est à se demander comment certains ont pu être promus."
      Donc on promeut les mauvais, et on bride les bons ? La vie est vraiment mal faite !

      Supprimer
  2. Le harcèlement est malheureusement une pratique courante a l'inspection générale. Cet inspecteur, tout le monde sait de qui il s'agit. L'un des rares à dire ouvertement ce qu'il pense et à défendre sans broncher des inspecteurs maltraités par les chefs de mission qui dépassent les bornes. Il faut que le chsct se penche sur ce qui se passe à l'inspection (horaires abusifs, travail le week end, obligation de respecter des délais au jour près, évaluations de copinage ect). Courage et merci pour votre action.

    RépondreSupprimer
  3. Ce cas n'est malheureusement pas un cas isolé. Nombreux sont les collègues directement touchés par de telles pratiques (management par la terreur, réflexions sur les horaires de travail si en dehors des "standards IG") ...demandez et ils vous diront...

    RépondreSupprimer
  4. Bonsoir. Pas d’erreur, nous sommes bien à l'inspection. résoudre les problèmes n'est pas dans notre politique. Nous n'arrêtons pas de donner des leçons aux banques qu'on audite mais nous n'appliquons pas le 1/10ème de ce qu'on recommande. Je ne sais pas d'ou vient votre sentiment que les choses se sont amélioré 3 mois après votre rencontre avec l'inspecteur général ? car on a rien vu s'améliorer, c'est plutot l'inverse. Il faudrait plus d'équilibre vie privée/vie professionnelle. Arrêter de faire des choses inutiles qui ne se retrouvent pas dans nos rapports à la fin. En finir avec le culte de l'horaire, ce n'est pas parcequ'on termine à 22h qu'on a fait du bon travail. Enfin, il faudrait avoir des vrais managers pour conduire les missions et non pas des inspecteurs propulsés en managers sans être formés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. nous vous avions interrogé par un article du blog.
      Nous n'avions pas eu de témoignages, nous en avions conclu, surement trop rapidement que des choses s'étaient améliorées.
      continuer de nous alimenter, de façon à pouvoir présenter un dossier général à l'IG
      Certains commentaires n'ont pu être publiés, mais nous les présenterons directement.
      merci pour ces témoignages.

      Supprimer
  5. merci pour vos témoignages , ils sont révélateurs de très gros problèmes
    nous prendrons contacts avec l'IG rapidement.
    Continuer de nous alimenter, de façon à ce que nous puissions présenter un dossier complet
    Nous avons reçu d'autres commentaires qui ne nous paraissent pas publiables en l'état, mais que nous présenterons.

    RépondreSupprimer
  6. Les problèmes évoqués ne sont pas isolés au sein de l'inspection. Le culte de l'horaire, le manque de compétences managériales de certains chefs ainsi que le soutien presque aveugle de la direction pour ces derniers lors d'abus de leur part favorisent les pratiques anormales évoquées dans les précédents commentaires. Nous ne pouvons que remercier cet inspecteur d'avoir mis en lumière ces pratiques inadmissibles.

    RépondreSupprimer
  7. Que faire lorsqu'un simple collaborateur subit ce même type de pression suite à des dénonciations de harcèlement moral : Un dossier se constitue pour me mettre à la porte, pressions, harcèlement, brimades, insultes ....et aujourd'hui j'ai le lours sentiment de devoir me battre seule face à cette grosse machine de guerre ...

    RépondreSupprimer
  8. Je dispose pourtant de preuves plus qu'accablantes et pourtant la seule possibilité qui m'est offerte c'est de quitter l'entreprise et de déposer plainte , c'est inacceptable

    RépondreSupprimer
  9. J'ai subi la même chose : un dossier RH à monter contre moi, tout mis en œuvre pour me faire craquer, m'isoler, me mettre au placard et surtout convaincre mon entourage d'en faire autant car on me décrit comme étant atteint d'une pathologie mentale ! Mais où va-t-on ? Quand vont-ils se rendre compte que derrière un matricule, il y'a des vies !

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour,
    Je m'intéresse à intégrer l'IG d'un grand groupe bancaire. Ce fil de discussion me met beaucoup le doute. J'ai tjr entendu dire que c'était des bosseurs à l'IG et que c'est archi difficile de l'intégrer, qu'après on abouttit à n'importe quel poste que l'on souhaite etc etc...
    Pensez vous que la situation citée ci dessus est commune à toutes les IG ? Est-ce quelque chose de fréquents au sein des IG ?
    Merci pour vos conseils.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ces messages ne sont que les reflets de l'Ig de Bpce Sa à une certaine période et ceci vu par des membres de cette Ig , il est impossible de généraliser à d'autres établissements sur cette base
      merci pour votre lecture

      Supprimer